UN PROGRAMME DE
L'ASSOCIATION MARITIME DU QUÉBEC


2013-08-19

L'Est en mode stations nautiques

 

Trois fiançailles et un mariage

L'Est en mode stations nautiques



Partis pour présenter les programmes de l’AMQ, les représentants de l’AMQ, Béatrice Launay et Yves paquette, ont finalement été ceux qui ont fait de vraies découvertes.
 

D’une part, par la beauté des paysages et des plans d’eau qui se sont étalés sur les 2000 km parcourus mais surtout par l’engagement, l’expertise et la volonté de concertation de l’ensemble des intervenants des régions visitées.


Au premier contact, en Gaspésie au-delà de la chaleur de la Baie, c’est celle des gens et de leur engagement qui les ont touchés. Car en effet, l’engouement des acteurs nautiques, touristiques, économiques et municipaux d’aller de l’avant dans la mise en commun de leur expertise pour mettre en place une station nautique Baie des Chaleurs était manifeste.


Les démarches effectuées au Témiscouata ont été tout aussi emballantes et pour les même raisons ; destination de tourisme nautique aussi riche que diversifiée, intervenants concernés bien au fait des programmes de l’AMQ (dont QSN) et déjà bien structurée en vue de former une station nautique. La démarche est d’autant plus d’actualité que la région sera hôte d’un évènement majeur en 2014 avec le congrès international des acadiens, et que le nautisme est désigné comme un produit d’appel touristique pour la région.


L’accueil extraordinaire, la cordialité au Yacht Club de Matane et la proactivité des intervenants majeurs présents à la rencontre laissaient déjà présager une orientation positive en regard de l’implantation d’une station nautique unissant les régions de Matane et de la Matapedia. D’ailleurs, les questions et les discussions ont été dans le détail pour la constitution la  station nautique de la région.


Voilà pour les trois fiançailles, il nous restait le mariage de l’inauguration de la station nautique Haute-Côte-Nord qui avait lieu à la marina de Tadoussac le 7 juillet 2012. Tout avait été mis en œuvre par l’ATR Côte-Nord-Manicouagan et la marina de Tadoussac pour en faire un évènement remarquable qui coïncidait avec la journée des marinas en fête. Au programme inauguration de la station nautique, visite du bateau de sauvetage de la Garde Côtière Canadienne « Cap d’Espoir » ; démonstration d’esquimautage en kayak ; concours de prix de croisières (Dufour  et AML), sorties sur l’eau offert par les plaisanciers de la marina à des visiteurs désireux d’en connaître davantage sur le nautisme ; visite de kiosques des intervenants de la station nautique et un cocktail des plus rafraîchissant offert à tous.


 

Sur cette photo, de gauche à droite : M. Francis Bouchard (Maire de Les Bergeronnes), M. Hugues Tremblay (Maire de Tadoussac), M. Marc Pagé (Président de la corporation maritime de Tadoussac), M. Claude Brassard (Directeur touristique Tadoussac), Mme Karine Otis (ATR Côte-Nord - Manicouagan), M. Sarto Simard (Directeur urbanisme Les Escoumins), Mme Marie-Line Gagné (DG Marina de Tadoussac), M. Conrad Morel (Association touristique Anse de Roche), Mme Béatrice Launay (Directrice Québec Stations Nautiques de l'AMQ) et M. Yves Paquette (DG AMQ).

 

Karine Otis et Anton Smirnof de l'ATR Côte-Nord - Manicouagan
Anne-Marie Bourrassa (représentante de la Station Nautique Rimouski-Mitis), Karine Otis (ATR Côte-Nord - Manicouagan), Marie-Line Gagné (Marina de Tadoussac) et Béatrice Launay (Directrice du programme Québec Stations Nautiques de l'AMQ)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Un merci spécial à tous les intervenants rencontrés qui nous ont accueillis si chaleureusement.


En fin de compte, un essor indéniable du programme QSN pour lesquels ses développements majeurs de l’Est du Québec s’ajoutent aux projets d’instauration de stations nautiques dans l’Outaouais, La Vallée du Richelieu et le Saguenay.
Le réseau se consolide encore davantage et devrait contribuer au développement du nautisme et tourisme nautique de manière déterminante pour les prochaines années.



Yves Paquette et Béatrice Launay